Un match amical

Un match amical - Charles Cool

Dans notre coin, nous avons l’habitude de jouer au soccer, tous les samedis après-midi. La plupart des joueurs étaient des pères de famille comme moi. C’était juste l’occasion pour nous de faire un peu de sport, afin d’évacuer les stress du quotidien. Nous prenions toutefois, à cœur l’entraînement, même si notre jeu n’était pas à la hauteur des espérances de nos supporteurs. Après chaque coup de sifflet final, chacun de nous ayant apportés de quoi manger, se faisait un petit pique-nique sur les lieux. Mais ce jour-là, l’un de nous avait alors eu l’idée de faire un match amical avec l’équipe d’un quartier voisin. Nous trouvions cela intéressant, car c’était un grand défi pour nous. Chacun de nous redoublait d’efforts pour s’entraîner davantage, afin de se montrer à la hauteur pour l’équipe. Deux jours avant la rencontre, nous avons loué un autobus pour aller s’entraîner à l’extérieur. Nous voulions faire comme les pros. Certains d’entre nous avaient emmené leurs proches. Une fois arrivé sur place, le responsable nous a logés dans une vieille bâtisse. L’endroit était magnifique, et nos enfants en ont profité pour courir partout. La veille de notre match, nous étions perturbés par des grincements dans les conduits d’aération. Nous en avons fait part au propriétaire de la bâtisse, qui nous a assurés qu’il ferait appel à des spécialistes pour une inspection caméra canalisation, afin de déceler le problème. Les travaux ont duré plusieurs heures. Cette intervention ne nous arrangeait pas du tout, car nous n’avons pu dormir que très tard, alors que le match était prévu le lendemain. Donc, le lendemain, le réveil était difficile pour l’ensemble de l’équipe, et le moral était au plus bas, avant d’affronter l’équipe locale. La fatigue était visible sur le visage des joueurs, principalement à cause du manque de sommeil, mais nous affichions quand même notre volonté d’apporter une victoire en rentrant. D’ailleurs, notre hôte avait pris ce match très au sérieux, et les spectateurs locaux étaient venus nombreux. Heureusement, l’équipe adverse était composée aussi de pères de famille comme nous. Bref, durant le match, nous étions dominés du début à la fin, mais il s’est quand même terminé par un score nul de 0 à 0. Des deux côtés, un esprit fair-play a été démontré, et on s’est pris la main en se disant que c’était surtout un match pour le fun entre pères de famille. Avant de rentrer chez nous, nous les avons invités sur notre terrain, pour le match retour. Ainsi, malgré notre fatigue de la veille, nous avons réussi à sauver l’honneur de notre équipe. Aujourd’hui, on se prépare à les accueillir, et il n’est pas question de se laisser battre.